Jean Nicolet: Le père du Wisconsin
by Katie Weber
Research done for French 284, honors
University of Wisconsin--Madison
Professor Eileen Mc Donald

Le 11 décembre 1997

Le premier explorateur de la terre qui est aujourd'hui l'état de Wisconsin était Jean Nicolet, un Français. Essayant de trouver la mer pour naviguer en Chine, il a fait un voyage, en 1635, à l'intérieur d'un territoire inconnu. Il n'a pas trouvé la mer, mais il a trouvé une nouvelle terre pour la France. Nicolet a fait seulement un voyage, et il ne lui gagnait ni la renommée ni la fortune. Mais, Nicolet a ouvert la porte pour beaucoup d'autres gens qui colonisaient le Wisconsin: les voyageurs, les explorateurs, les missionnaires, les fonctionnaires et les fermiers. Après coup, son importance est évidente: il était vraiment le père de Wisconsin.

Jean Nicolet est né à Cherbourg, en Normandie, en 1598. Son père était facteur entre Cherbourg et Paris. Sauf qu'il était un homme très religieux, très peu est connu de sa jeunesse. En 1618, à l'âge de 19 ou 20 ans, Nicolet est arrivé au nouveau monde,au Québec. Probablement, il était un homme aventureux, et il désirait trouver des aventures dans la "Nouvelle France."

Au Québec, il a rencontré Samuel Champlain, un explorateur français bien connu. Champlain cherchait des jeunes hommes pour habiter avec les Indiens, et pour apprendre leurs coutumes et leurs langues. Alors, les jeunes hommes faisaient rôles de diplomates quand la France désirait former une alliance avec les Indiens. Champlain a recruté Nicolet pour son programme, et Nicolet était enthousiaste.

Pendant deux ans, Nicolet a habité avec les Algonquins et les Nipissings à ce qui est aujourd'hui le Canada. Il est devenu un membre de leur société, avec sa propre maison, et il parlait leur langue couramment. Après deux ans, le gouvernement a rappelé Nicolet, et il est retourné au Québec pour être interprète. Pour des raisons religieuses, Nicolet était content de retourner à la sociéte européen: il était chrétien, et pour deux ans il n'avait pas reçu des sacrements Chrétiens.

Quand il est retourné, il a entendu des histoires des "hommes de la mer," une nation de gens qui habitaient dans une terre éloignée près des "grandes eaux," une mer inconnue. Nicolet pensait que ces "hommes de la mer" étaient Chinois, et que "les grandes eaux" étaient une mer qui pouvait être une route en Asie. Il décidait d'explorer la terre à l'ouest, inconnue aux Français, en espérance de trouver la Chine, ou une route en Chine.

En 1634, Nicolet a traversé le lac de Michigan, en canoë avec une petite bande, et est devenu le premier homme européen à voir ce qui est aujourd'hui Green Bay, Wisconsin. Il a découvert le Fleuve Menominee et les Winnebagoes, les Indiens qui habitaient sur ces côtes. En se rappelant les histoires, il a décidé que les Winnebagoes étaient Chinois. Leur apparence ressemblait un peu aux Chinois-- sans barbe et avec la peau ni blanche ni noire.

En se préparant pour rencontrer les Chinois, Nicolet a porté une robe magnifique qui lui semblait orientale. La robe était en soie, brodée avec des fleurs et des oiseaux. Il l'a portée, et il a tiré deux fusils pour saluer les "Chinois." Les Winnebagoes avaient très peur, et ils respectaient l'étranger. Chaque chef donnait une fête en honneur de Nicolet-- un chef a servi 120 castors!

Toujours diplomate, Nicolet a oublié sa déception de ne pas trouver les Chinois, et il a suggéré l'idée de la paix aux Winnebagoes. Il a suggéré qu'ils forment une alliance avec les autres Indiens au lieu d'être toujours en conflit avec eux. Les Winnebagoes l'écoutaient aimablement, mais après que Nicolet est parti ils sont retournés à la guerre.

En quittant les Winnebagoes, il a voyagé en canoë aux Mascoutins, une bande d'Indiens qui habitaient près du Fleuve Renard. Il leur a demandé s=il y avait des "grandes eaux" par là. Les Mascoutins pensaient qu'il parlait du Fleuve Mississippi, et ils lui ont dit "Oui, c'est un voyage de trois jours." Mais Nicolet a décidé de retourner au Québec, et il n'a pas cherché les "grandes eaux."

Quand il est retourné au Québec, il a raconté son histoire au gouvernement et est retourné à son travail comme interprète. Personne n'a fait attention à son rapport, et pas une seule expédition à la nouvelle terre était projetée. En fait, son rapport était perdu, et aujourd'hui nous nous fions aux histoires des missionnaires Jésuites pour notre information sur Nicolet et son voyage.

En 1637, Nicolet s'est marié avec Marguerite Couillard, et ils ont eu une fille. Cinq ans après, Nicolet était en bateau quand un orage est arrivé. Le bateau était perdu et Nicolet, l'explorateur qui ne savait pas nager, a dit à un ami, "Sauvez vous! Je ne sais pas nager, et je me rends à Dieu! Je vous recommande à ma fille et femme!" Après ces mots, il s'est noyé.

Quelques années après son décès le voyage de Nicolet était "redécouvert." A cause des Indiens hostiles et un gouvernement sans le sens d'aventure, des voyages à la nouvelle terre était encore lente à arriver. Mais, finalement, la terre qui est maintenant l'état de Wisconsin était explorée et colonisée par des voyageurs, des missionnaires et des gens ordinaires.

Il semble que Nicolet n'a pas fait grand chose. Il a fait seulement un voyage. Il n'a pas trouvé la Chine. Il ne faisait pas la guerre avec les Indiens. Mais, il a ouvert la porte pour tous les autres. Et il a suggéré la paix et l'amitié aux gens qu'il a trouvés. Aujourd'hui, une forêt au nord de Wisconsin prend son nom de Nicolet. C'est une sorte de monument à l'homme qui l'a vue le premier, l'homme qui est le père de Wisconsin: Jean Nicolet.

 

page added July 22, 1998
[Return to Top]

[Back to Study]

[Back to Library]