YOUPE! YOUPE! SUR LA RIVIÈRE


Par un dimanche au soir, M'en allant promener

Et moi et puis François, tous deux de compagnie

Chez le bonhomm' Gauthier on est allé veiller

Je vais vous raconter l'tour qui m'est arrivé.

Youpe! Youpe! sur la rivière

Vous ne m'entendez guère

Youpe! Youpe! sur la rivière

Vous ne m'entendez pas

J'y allumai ma pipe, comm' c'était la façon,

Disant quelques parol's auxgens de la maison

Je dis à Délima:  "Me permettriez-vous

De m'éloigner des autr's pour m'approcher de vous?"

Ah! oui, vraiment, dit-elle, avec un grand plaisir

Tu es venu ce soir, c'est seul'ment pour un rire.

Tu es trop infidèle pour me parler d'amour:

T'as la P'tit Jérémie que tu aimes toujours."

Revenons au bonhomm' qu'est dans lit, couché

Criant à haute voix: "Lima, va te coucher!

Les gens de la compagne, des vill's et des faubourgs

Retirez-vous d'ici, car il fait bientôt jour!"

J'n'attends pas qu'on m'l dise pour la seconde fois,

Et je dis à François: "T'en viens-tu quand et moi?

Bonsoir, ma Délima, je file mon chemin!"

Je m'en allais nu-tête, mon chapeau à la main


One Sunday night my friend Françoise and I went to old man Gauthier's house to spend the evening. I'll tell you what happened. I lit up my pipe, speaking a few words to the people of the house. I said to Délima "Would you come aside, alone with me?" "Ah, yes," she said, "with pleasure. You came here tonight just to make fun of me; you are too unfaithful to speak to me of love. You still love your little Jérémie." Getting back to the old man, who was in bed, he cried "Lima! Go to bed! You people of the country, towns and outskirts leave because it's getting late. It will soon be day." I don't wait to be told a second time. I said to François, "Are you coming with me? Good night Délima, I'll be on my way." I left with my hat in hand.


Chorus: Hooray, hooray on the river. You can hardly hear me. You don't hear me at all. [Translation: Lilianne Labbé]