Alexis de Tocqueville, Un Visiteur à Green Bay
by Jessica Steinhoff
University of Wisconsin--Madison
Written for French 284
Professor Martine Debaisieux

Spring, 1998

Il était une fois, un jeune homme qui a eu un rêve. Il a rêvé d'un monde démocratique où toutes les personnes participeraient au gouvernement, et où chaque personne serait considerée comme un citoyen important. Il a rêvé d'un monde où les personnes seraient égales, et où les individus prendraient la responsabilite pour leurs actions. Il a rêvé de meilleures conditions pour tous les gens. Il ne désirait ni la pauvreté ni le chomage ni la corruption. Il voulait que les citoyens s'aiment bien, mais qu'ils n'aiment pas beaucoup l'argent. Il a rêvé d'un beau monde juste. Ce jeune homme s'appelle Alexis de Tocqueville, et cette histoire est vraie.
           Alexis de Tocqueville est né à Paris en 1805. Il était un homme bourgeois, mais il n'était pas égoïste. Il désirait un meilleur monde pour tous les gens, un monde où tous les gens auraient les droits. Tocqueville et son ami, Gustave de Beaumont, ont approché le chef du gouvernement français, Louis-Philippe, en 1831 pour obtenir la permission de voyager aux États-Unis. Louis-Philippe leur a donné la permission de voyager pour faire des recherches au sujet de la prison américaine. Tocquevile a recherche le système pénitentiaire, mais il a aussi vu beaucoup d'éléments de son monde démocratique en Amérique.
           Tocqueville et Beaumont ont visité beaucoup d'états, y compris le Wisconsin, pendant leur grand voyage. Ils ont vu les fermes, les petites villes, les cités bruyantes, et les endroits, qui n'étaient pas encore développés par les gens. Pendant leur voyage aux endroits divers aux États-Unis, Tocqueville et Beaumont ont parlé avec beaucoup de gens différents. Ils ont fait la connaissance des avocats, des présidents, des hommes d'affaires, des américains indigènes, des pionniers, et beaucoup d'autres. Ils ont noté la politique, les conditions sociales, et le développement des industries au 19e siècle.
           Tocqueville a écrit tout ce qu'il a vu dans un journal, et il a transformé son journal au livre célèbre, De la Démocratie en Amérique. Ce livre était révolutionnaire à son époque, et aussi à notre siècle. Les observations et les ideés de Tocqueville transcendent le temps; les thèmes sont universels. De la Démocratie en Amérique est étudié aujourd'hui dans les cours d'histoire est les cours de politique. Les politiciens, les vedettes, et les journalistes utilisent souvent les mots de Tocqueville dans De la Démocratie en Amérique. De la Démocratie en Amérique est un livre aux applications variées parce qu'il discute les idées qui sont encore importantes aujourd'hui comme les droits, la politique, les cours, la guerre, l'argent, la presse, les électeurs, les rapports entre les femmes et les hommes, les rapports entre les races, la corruption dans le gouvernement, et beaucoup d'autres sujets. C'est un livre qui a influencé le monde pendant 150 ans, mais c'est aussi un livre qui décrit la vie moderne.
           Pendant son voyage, les trois choses américaines qui ont influencé Tocqueville le plus sont l'organisation du gouvernement, la destruction de l'environnement, et le maltraitement des esclaves et des américains indigènes. Les personnes avec qui il a parlé et les événements historiques qu'il a vus ont influencé profondement ses idées à propos de la démocratie et, en général, les États-Unis.
           Premièrement, les grandes villes ont influencé les idées d'Alexis de Tocqueville. Tocqueville a passé beaucoup de temps à New York, à Boston, et à Philadelphia pour étudier le système pénitentiaire afin de plaire à Louis Philippe. A New York et à beaucoup d'autres grandes villes, Tocqueville a regardé la politique et le gouvernement, l'application de la Constitution, et le système judiciaire. Il était dans l'Est quand Nat Turner et les autres esclaves ont revolté. Il a vu le "Grand Dérangement" des américains indigènes Sauk et Fox. Il a vu le changement des idées quand le gouvernement de New York a decidé que la pauvreté n'était pas un crime, et quand le gouvernement de New York a aboli la prison des débiteurs. Ses expériences à l'Est l'ont influencé profondément aux sujets de la politique, la presse, et le système pénitentiaire. Après avoir vu les politiciens bavards, les journalistes malhonnêtes, et les hommes d'affaires égoïstes à l'Est, Tocqueville a remarqué la désintégration de la société. Il pensait que les politiciens parlaient trop et qu'ils n'étaient pas les écrivains doués, mais qu'ils savaient être entendus. Il croyait que les Américains aimaient trop l'argent et qu'ils étaient les gens les plus égoïstes du monde. Mais Tocqueville a aussi loué les États-Unis. Il a admiré la libérté de parler ouvertement, la libérté de l'église, et les occasions d'améliorer la classe économique.
           Deuxièmement, les petites villes et les endroits non développés ont influencé profondément ses idées au sujet de l'environnement et les rapports entre les races. L'établissement à Green Bay a influencé surtout ses impressions des États-Unis. Tocqueville était fasciné par la beauté de la nature à Green Bay. Il aimait nager dans les fleuves, se promener dans les forêts, et faire du canoë dans les lacs. Mais il a aussi vu comment le développement de l'industrie à l'Est a blessé la terre. Le développement de l'industrie à Fort Howard l'inquiétait. Par conséquence, il a noté dans son livre comment les gens maltraitaient la terre aux Etats-Unis au 19e siècle. Il a condamné la déforestation, l'industrialisation, et la pollution au livre De la Démocratie en Amérique.
           Tocqueville aimait aussi parler et partager les repas avec les américains indigènes à Green Bay. La manière dans laquelle les pionniers exploitaient les américains indigènes le rendait triste. Ses expériences à Green Bay ont influencé ses idées à propos des rapports entre les américains "européens" et les américains indigènes dans son livre.
           En somme, Alexis de Tocqueville était penseur, rêveur, et révolutionnaire. En effet, il était un homme avant son temps; il a adressé les sujets comme les rapports entre les sexes, les rapports entre les races, et les rapports entre l'homme et la terre. Ses idées ont changé le monde dans lequel nous habitons, et ses idées nous affectent encore aujourd'hui. Peut-être en lisant De la Démocratie en Amérique, nous comprendrons comment analyser notre société modèrne et comment créer un monde plus juste, plus beau, et plus démocratique.

 

page added January 14, 1998
[Return to Top]

[Back to Study]

[Back to Library]