Jacques Vieau: Sa vie et son importance dans le Wisconsin
by Jessica Tritsch
Research done for French 284, honors
University of Wisconsin--Madison
Professor Martine Debaisieux

Décembre 1997

L'été dernier, six de mes amis et moi, nous avons fait du camping au nord du Wisconsin. Nous sommes restés à Bayfield, et nous avons visité l'île Madeleine. La culture de ce territoire était apparente. On peut acheter beaucoup d'articles amérindiens; ils sont partout! Mais on ne peut pas voir que la culture française a une histoire dans le territoire. Cette culture a commencé avec les voyageurs et des autres personnes du Canada, et elle fait partie de la culture du Wisconsin aujourd'hui. Jacques Vieau était un voyageur du Canada qui était très influent au Wisconsin, et qui a influencé la culture du Wisconsin qui est visible aujourd'hui. Jacques Vieau est un nom que la plupart des personnes ne connait pas. Quand on pense aux explorateurs célèbres ou aux personnes influentes, son nom n'est pas mentionné. Son gendre, Juneau, reçoit souvent la reconnaissance que Vieau mérite, parce que Vieau lui a donné ses responsabilités à Milwaukee. Mais, la vie de Jacques Vieau indique vraiment qu'il a de l'influence au Wisconsin (3).
        Jacques Vieau est né le 15 mai 1757 à Montréal, au Canada. Ses ancêtres étaient les Huguenots, (les Protestants) qui ont quitté la France en 1685 quand ils étaient opprimés. Quand il est devenu adulte, il était grand, blond, sympathique, et il avait beaucoup du toupet. Il ne buvait pas beaucoup d'alcool, comme la plupart des hommes de ce temps. Il était illettré, mais il pouvait parler le français, l'anglais, le Menominee, le Potowatomi, et un peu de Chippewa et de Winnebago (1). .
         A l'âge de 19 ans, Jacques était envoyé à Mackinac avec son frère comme représentant de la Compagnie de la Fourrure au Nord-Ouest, et comme voyageur. Il habitait à l'Ile Madeleine, il travaillait avec Uriche, et il apprenait le commerce. Après quelques années, Jaques a reçu la responsabilité du comptoir commercial de la Pointe (à l'Ile Madeleine). Il est parti de l'île en l'an 1786 et il est allé à la Baye (aujourd'hui Green Bay), où il s'est marié avec Angélique, la fille d'un Français et d'une amérindienne. Les parents d'Angélique étaient très importants dans les tribus Menominee et Potawatomi, donc Jacques était accepté dans la famille et dans les tribus (1). .
         Avec ces relations, sa réputation comme un bon homme d'affaires honnête, et l'appui des compagnies de la fourrure (habituellement du nord-ouest), il a établi plusieurs comptoirs commerciaux . Ces comptoirs commerciaux se trouvaient dans les villes amérindiennes, mais elles sont devenues les colonies européennes, et aujourd'hui elles sont les villes comme «Two Rivers» (1). Jacques était le premier homme européen qui a voyagé loin de la civilisation et qui y est resté. Jacques a dit que les amérindiens de Milwaukee lui ont dit, «Tu es le premier homme blanc que nous avons vu ici» (2). Ils l'ont accepté grâce à sa femme et parce qu'il était juste et bon avec les habitants. .
         Jacques est arrivé à Milwaukee en l'an 1795. Il a établi son commerce de fourrure, et il était le seul commerçant permanent pour longtemps. Il y avait d'autres commerçants- l'histoire dit que c'était des amérindiens mais ce n'est pas vrai- mais Jacques était le premier homme qui a habité à Milwaukee. Il a construit une maison pour sa femme et leurs enfants, et un entrepôt pour sa marchandise. Ces bâtiments ne sont pas à Milwaukee aujourd'hui, mais la ville a construit une réplique de sa maison près de Mitchell Park; donc, on peut voir où Jacques habitait (2). .
         Jacques et sa famille passaient chaque hiver à Milwaukee, sauf l'hiver des années 1811-1812, jusqu'à 1818 (1,2). Au printemps, Jacques prenait son canoë à Mackinac. Il s'arrêtait à tous les comptoirs commerciaux qu'il avait établis et il prenait les fourrures et les autres marchandises. Ce voyage prenait un mois. A Mackinac, il troquait cette marchandise et il trouvait de nouveaux hommes pour travailler aux comptoirs commerciaux. En automne, il retournait à Milwaukee, s'arrêtant encore à chaque comptoir commercial afin de donner la nouvelle marchandise aux commerçants (1). .
         En l'an 1818, après la guerre de 1812, dans laquelle il a aidé l'Angleterre, Jacques Vieau est devenu l'agent principal de la Compagnie du commerce de la Fourrure à Milwaukee. L'année prochaine, Jacques a donné ce travail à son gendre, Laurent Solomon Juneau, qui est aujourd'hui célèbre comme le père de Milwaukee. Jacques était un commerçant privé, et puis il a dirigé un comptoir commercial du gouvernement jusqu'à 1836, quand il a pris sa retraite. Il était malheureux parce que beaucoup de ses amis amérindiens sont morts dans l'épidémie de la variole et parce qu'il y avait trop de colons blancs qui n'étaient pas français. Donc, il habitait à la Baye avec sa femme et ses douze enfants jusqu'à sa mort en l'an 1852 (1). Quelques enfants de Jacques sont restés au Wisconsin et ils ont continué les traditions de leur père. Les autres ont voyagé au Kansas, afin d'habiter avec d'autres amérindiens. Ils ont parlé à leurs enfants de Jacques, donc son histoire peut être racontée aujourd'hui (1,3). Beaucoup de comptoirs commerciaux que Jacques a établis sont aujourd'hui des villes florissantes. Jacques n'a pas établi seulement des comptoirs commerciaux, il a établi aussi les relations entre les hommes européens et les amérindiens. Ces relations n'étaient pas toujours bonnes, mais Jacques a essayé de partager le pays avec les amérindiens, qui étaient ses amis. Ces actions étaient très importantes pour les commerçants et les voyageurs qui allaient au Wisconsin après Jacques. .
         L'influence de Jacques est évidente au Wisconsin aujourd'hui. Milwaukee et d'autres villes servent comme un rappel de Jacques. Il y a une rivière près de Gibson, Wisconsin, où Jacques a établi un comptoir commercial avec le nom «Jean Beau Creek». Les amérindiens ont souvent appelé Jacques «Jean Veau» ou «Jambeau». Des cartes anciennes appellent la même rivière, «Jameau Creek» (1). .
         Jacques Vieau était très important dans l'histoire du Wisconsin. Il était le premier habitant de Milwaukee, et il a commencé le commerce dans plusieurs autres territoires. Il a influencé la culture du Wisconsin en faisant des endroits où les colons pouvaient s'installer. Il ne reçoit pas assez de reconnaissance pour ses actions, donc la plupart des personnes ne savent pas son nom. Mais, ce nom est un nom important; Jacques Vieau est une personne qui a changé Wisconsin pour toujours.

 

page added December 7, 1998
[Return to Top]

[Back to Study]

[Back to Library]