Jacques Marquette

par Juliette Voss


Français 4
étudiante de Mme Schulz
Waukesha South High School
Waukesha, Wisconsin
12/ 98


La famille de Jacques Marquette a habité à Laon depuis le douzième siècle. Il est né en 1637. Sa famille a pris part dans les guerres de la France au douzième siècle.

Il y a beaucoup d'hommes avec le nom de Jacques Marquette dans la famille de Jacques Marquette. Au douzième siècle, Jacques Marquette a été un steward de Ferdinand du Portugal. En 1357, encore un Jacques Marquette a été élu shérif de Laon. En 1470, Nicolas Marquette a été le receveur de tailles à Laon. Son fils, Gérard Marquette, a succédé à son père, et a été aussi un receveur de tailles. Son fils, Nicolas, a décidé d' être un marchand dans un petite ville a seize kilomètres de Laon. Son fils, Michel Charles, a été le procureur et receveur des consignations, Viconte de Beaurieux et Seigneur de Gruet et de Corneille.

Le père de Jacques Marquette est né le quinze septembre, 1597, à Laon. Il s'est marié avec Antoinette Baillieu, mais elle est morte. Ensuite, il s'est marié avec Rose de la Salle. Ils ont eu six enfants: Marie, Françoise, Jacques, Louis, Jean-Bertrand et Michel. Jacques est né le premier juin, 1637.
Le Père Marquette Beaucoup de Marquette ont servi dans l'église. Il est devenu un pretre, le père Jacques Marquette.

La famille de Jacques était très soutenante. Ses soeurs l'ont beaucoup aidé. Quand il avait cinq ans, son oncle Michel lui a appris les lettres de l'alphabet. Le jeune Jacques a appris a parler Latin très bien. Il a toujours mangé bien avec sa famille. Il a voyagé pour voir le roi malade, et la béni. Il avait beaucoup d'intérets, mais il aimait beaucoup le travail des missionnaires. Au dix-septième siècle, beaucoup des jeunes voulaient être des missionnaires. Beaucoup d' hommes et femmes étaient très religieux et pieux.

En octobre, 1646, Jacques a commencé son premier jour a l'école de Reins. Il amenait beaucoup de linge. Tous les gens a Reins portaient des chapeaux et des peignoirs. Le professeur du jeune Jacques était gerard Brion. La plupart des professeurs à Reins étaient très sévères et strictes. Finalement, Jacques est devenu un acteur. Il était très complexe et doué pour le théâtre.

Jacques est devenu un prêtre dans l'église. Dans l'été de 1666, il a voyagé dans la nouvelle France, au Québec. Quand il est arrivé, il a rencontré le Père Thierry Beschefer. Il était très heureux de voir son ami. Il a aussi rencontré Père François le Mercier, le chef des Jesuits. Jacques a explore le Québec avec le Père le Mercier. Il a vu beaucoup d'églises et a apporté beaucoup de cadeaux en France pour ses nouveaux amis.

Trois jours après que Jacques est arrivé au Québec Le Père le Mercier lui a offert un poste comme missionnaire pour les Indienes. Il est resté dans une mission sur le St. Laurent. Où il est resté, il y avait beaucoup d'indiens qui étaient des chretiens et très pieux. Soudainement, il a été envoyé à Trois Rivières pour apprendre la langue des Montagnais sous le Père Druillettes. Trois Rivières était très excité. Jacques travaillait avec les Pères Charles Alband et Pierre Raffeix. Ils ont démenagé les Iroquois a un nouveau lieu parce que les Indiens buvaient beaucoup d'alcohol. Jacques savait parler algonquin, enseignait dans l'église, et il écoutait des confessions.

En 1673, Marquette a décidé d'explorer le long de la riviere Mississippi, avec deux amis, Louis Jolliet et Jean Talon. Talon était un commissaire du militaire, en France. En 1665, il est venu a la Nouvelle France. Jacques voulait convertir les Indiens dans l'Illinois, et Talon voulait explorer la grande rivière à l'ouest, et la demander pour la France. Talon s' intéressait au lac Huron, parce que le Père Claude Allouez y a trouvé du cuivre. C'était justification pour l'exploration de l'ouest. Eventuellement, Talon a nommé Louis Joliet qui a demandé l'ouest pour La France. Louis était un natif du Canada avec des parents en France.

carte

Bibliographie


1. America Online Bio.com

2. JACQUES MARQUETTE . By Joseph P. Donnelly, s.j., Loyola University Press Chicago, IL 1968

3. Wisconsin's French Connection: Going on 400 years http://www.uwgb.edu/wisfrench


page added July 25, 1999
[Return to Top]

[Back to Study]

[Back to Library]